Coeur Vadrouille

24 mai 2017

Wanderlust - Semaine 20, Challenge 5.

Le cinquième challenge de Wanderlust nous propose de travailler sur un format mini (7,6 x7,6) ou, au contraire très grand (30x40).
Ayant déjà fait récemment un tableau 30x40, j'ai choisi le mini.

J'avais gardé ces petits casiers d'Artémio dans lesquels sont vendus les sujets en bois qui décorent nos pages.
Ils font 9x9 cm et sont un peu trop grands pour le challenge.
J'ai donc fait une carte de 7x7,5 cm qui vient se coller au-dessus de ce casier.

J'ai commencé par la décoration du casier.
Je l'ai d'abord peint avec du gesso blanc avant de faire une carte pour le fond.
Cette carte, d'abord enduite de gesso a été colorée aux encres écolines.
Puis, j'ai fait un relief avec de la mousse acrylique et, après séchage, j'ai passé mon doigt avec de la cire à dorer  sur les bords de la carte.
Carte que j'ai finalement découpée pour en coller les morceaux dans chaque case de mon support.
J'ai passé de la cirer à dorer sur toutes les arêtes et sur les côtés du cadre.

J'ai collé un papier de soie sur la carte 7x7,5 cm. J'y ai ajouté une couche de gesso assez épaisse pour avoir du relief et j'ai commencé à travailler avec les encres écolines. Et puis, prise dans mes idées, j'ai oublié de faire les photos de la suite ...
Sur cette petite carte, également du relief en gesso et de la cire à dorer, mais aussi des collages (mis en valeur avec un néocolor noir) et du tamponnage (relevé avec du néocolor jaune, blanc, bleu et/ou violet).
Un petit papillon de bois, coloré aux distress il y a bien longtemps, a enfin trouvé sa place sur ce tableau.
Et puis, bien sûr le texte : "Chaumière où l'on rit vaut mieux que château où l'on pleure".
Afin de mieux faire ressortir ce mini tableau sur le mur, il est collé sur un support en bois peint avec des peintures chalk (voir ICI).
Ce petit cadre viendra remplacer l'ancien et sera suivi d'une boîte à clés qui remplacera avantageusement l'actuel porte-clés.

Les étapes.

Détails (Large)

La petite carte et le tableau.

IMG_6309 m (Large)

IMG_6310 m (Large)
Les détails.

Détails (Large)

Le tableau sur son support gris.

IMG_6317 m (Large)

IMG_6316 m (Large)

Voilà longtemps que je veux changer la déco de notre entrée ... le premier pas est fait.
Je vous souhaite un bon WE ... prolongé, j'espère!
A bientôt.

Lavande

Posté par Annick55 à 11:41 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


16 mai 2017

Wanderlust - Semaine 16, Challenge 4.

Le challenge 4 de Wanderlust est assez simple. 
Seule consigne : utiliser une impression de plantes et/ou de feuilles. Impression faite à la gelly plate.

J'ai choisi de travailler sur un canvas (24x30).
Beaucoup de travail aux encres et peintures acryliques avant les collages de mes papiers.
Les papiers faits avec la gelly plate sont les trois grands sur lesquels ont voit bien les motifs de feuilles, mais aussi celui qui est au milieu (il ressemble un peu à un dolmen) et le petit en haut à gauche. Ceux-là ont été imprimés avec des encres acryliques. Ces dernières sèchent très vite et les feuilles n'ont pas eu le temps de marquer l'impression. Cela ressemble plus à du marbre, je trouve. Pour les autres impressions, j'ai utilisé les peintures acryliques. Plus épaisses, elles sèchent moins vite.
J'avais aussi fait des essais avec des aquarelles et des encres écolines. Sympa comme résultat. Elles serviront certainement pour  un autre projet.

J'ai collé aussi des morceaux de pages d'un vieux livre (mon Wanderlustbook, en fait).

Après les collages, j'ai rajouté des couches d'acrylique.
J'ai travaillé les contours des papiers avec des gélatos, un stylo gel blanc, un posca blanc et une stylo à alcool noir.
De détail en détail, j'ai fini par aimer mon travail et j'ai terminé en ajoutant un Koan (définition ICI).
"L'homme regarde la fleur. La fleur sourit"

IMG_6289 m (Large)

Les détails

Planche détails (Large)
Notez que, quand je parle de canvas, je devrais plutôt parler de cartons toilés. C'est un peu moins cher et, surtout, ça prend moins de place.
Je les trouve chez Ava. Ils sont déjà enduits de trois couches de peinture de base. Je peux donc travailler directement dessus sans plus de préparation.
Il y en a de toutes les tailles. Pour le moment je ne dépasse pas le 30x40, mais, qui sait ... 

Je salue ma ré-abonnée, Viviane. J'espère que tu reçois à nouveau mes news!
Bonne semaine à tous.
A bientôt.

Lavande

Posté par Annick55 à 16:28 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

13 mai 2017

Bonne Fête des Mères.

Ben, voilà, ... j'ai été taguée par Babeth, une de mes plus fidèles lectrices.
Un façon sympa de parler un peu de soi et de briser  ainsi l'anonymat de la blogosphère.

Avant de commencer ce petit jeu, je vous offre une carte "patouilles" pour la Fête des Mères.
Je sais que pour mes amies françaises, c'est un peu trop tôt, mais ... elle est pour vous aussi!

IMG_6280 m (Large)
Passons au jeu.

Babeth tagage d01

11 choses à mon sujet.

1 -Je suis une fille de l'été. Je suis née en 1955 dans le Katanga (Congo belge). Peut-être est-ce pour cela que j'aime la chaleur et les orages ...

2 - J'ai, jusqu'à présent, partagé les 3/4 de ma vie avec Henri. Nous nous sommes rencontrés en 1972 et mariés en 1975.

3 - Ayant vécu toute mon enfance et une partie de mon adolescence presque exclusivement avec des filles, je souhaitais fortement mettre un petit homme au monde. J'ai été chanceuse, nous avons deux fils, deux merveilleuses belles-filles, deux petits-fils et une petite-fille.

4 - Je vis à Bruxelles depuis mes 5 ans et je m'y sens vraiment très bien. J'aime la ville, sa diversité, son animation et ses facilités de déplacement (je ne conduis pas).

5 - Je suis tombée dans la marmite scrappesque grâce à une de mes belles-filles.
Avant cela, j'avais fait du crochet, du tricot (surtout des pulls irlandais), de la broderie et pas mal de cuisine. Mais il me manquait quelque chose ...

6 - Mon hobby et celui d'Henri sont merveilleusement complémentaires. Lui, je l'ai connu avec son appareil photo au cou !

7 - Jusqu'en juin 2010, j’exerçais un métier dont j'ai appris avec étonnement qu'il n'existe pas en France. J'étais « prof de gym » en primaires (les cours élémentaires en France???).

8 - Un an plus tard, Henri a rejoint le club des « heureux retraités ». Depuis lors, nous voyageons plus souvent (puisque hors saison touristique). Nous voyageons principalement en France.
Mais le Maroc, l'Egypte, l'Italie, la Suisse et la Norvège ont fait partie de nos destinations.
Vietnam et Cambodge sont à notre programme
Quelques villes aussi : Cracovie, Venise, Florence, Rome, Pompéi, Lisbonne, Barcelone, Prague et, bien sûr Paris, Amsterdam et Londres.

9 - Passionnés d'histoire, nous adorons la région des châteaux cathares (que nous avons eu la grande chance de survoler l'an passé). Passionnés de fantasy, de légendes et de culture celtique, nous adorons la Bretagne aussi.

10 - Nous essayons d’ailleurs de nous rendre dans divers festivals de l’imaginaire et c'est ainsi que nous avons rencontré plein de personnes merveilleuses (que je ne vais pas nommer. Notre liste se rallonge d'année en année et je ne voudrais oublier personne).

11 - J'ai créé Cœur Vadrouille en janvier 2011. Grâce à mon blog, j'ai fait de très belles rencontres virtuelles.
Il y en a eu de réelles aussi, Angélique (Vanille) avec laquelle j'avais lancé une rencontre à Paris en 2012.
Colette (coKo), l'alsacienne rencontrée d'abord à Paris et que nous retrouvons chaque année.
Lou, la bretonne qui nous a fait découvrir les joies de la voile et que je compte bien retrouver lors d'un prochain séjour breton.
Et j'espère vraiment que de telles rencontres pourront ainsi avoir lieu avec d'autres parmi vous!


Les 11 questions de Babeth.

1 - Depuis quand scrappes-tu?
Depuis juillet 2006, lorsque j'ai fait un stage de 5 jours (de 9h à 18h!!!!) chez ma "formatrice" Pascale.

2 - Es-tu cartes, pages ou les deux?
Les deux, plus les minis, les canvas, les livres altérés, ... en fait, no limit!

3 - Quelle est ta couleur préférée?
Le bleu, dans toutes ses variantes et surtout associé à des teintes d'ocre ou de violet.

4 - Quel est ton style préféré?
Je n'ai pas de style. Je suis capable de scrapper très C&S, shabby léger ou très "patouilles". Par contre, je n'aime pas le style américain.

5 - Que scrappes-tu le plus, portraits, paysages / monuments.
Dans l'ordre, les paysages, les monuments puis les portraits.

6 - Quels sont les embellissements que tu emploies le plus souvent?
Je dois vraiment me forcer à en mettre, je préfère utiliser les tampons. Sinon, parfois : fleurs, flèches, brads et masking-tape.

7 - Quel est le titre de ton dernier livre?
Kahena -Margot Aguerre, une toute jeune auteure de Fantasy rencontrée pour la première fois au festival d'Arras en 2016.

8 - Quelle est ta chanson souvenir?
With a Little Help from my Friends (Joe Cocker). Ahhh, Woodstock!!!

9 - Es-tu sucrée ou salée?
Sans hésitation, salée. Mais le sucre commence à se faire une petite place dans mes choix (en fait, j'adore les cafés gourmands!)

10 - Quelle est ta principale qualité?
Toujours en recherche d'une nouveauté (scrap, cuisine, déco, ...)

11 - Quel est ton principal défaut?
La paresse? Je fais très bien ... rien!!!
Henri, lui, dit que je n'en ai jamais assez (c'est peut-être lié à ce que je considère comme ma qualité?)

Mes 11 blogueuses scrap et cuisineJe vous remercie d'avance.
1 - coKo
2 - MJF
3 - TiteMum
4 - Nine
5 - Scrapandlys
6 - Elisa
7 - Marianne38
8 - Lou
9 - Vanille
10 - Jackie
11 - Françoise

Mes 11 questions.

1 - Quand as-tu ouvert ton blog?
2 - As-tu fait des rencontres réelles grâce à ton blog?
3 - Un proverbe, une citation?
4 - Une chanson, un livre, un film, une BD?
5 - Un voeu, un souhait?
6 - Un souvenir d'enfance?
7 - Dans ton domaine (scrap ou cuisine) que préfères-tu réaliser?
8 - Quelle est ta cuisine préférée (française, italienne, asiatique, ....)?
9 - Pour tes vacances: farniente, découvertes culturelles, randos, ...?
10 - La région que tu préfères pour tes vacances?
11 - Es-tu plutôt voiture, moto, train, avion, bateau, dos d'âne ....?

Voilà, j'espère que vous ne m'en voudrez pas!
Rien ne presse, prenez votre temps. Et, si vous avez décidé de répondre ... merci!!!!!!

Passez un beau dimanche.
A bientôt.

Annick

Posté par Annick55 à 16:36 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : ,

12 mai 2017

Voyage en Pologne, Auschwitz II, Birkenau.

Merci beaucoup à tous ceux qui ont pris le temps (et eu le courage) de lire mon article sur Auschwitz I  et qui m'ont apporté leur témoignage et/ou leur soutien après cette longue lecture. 

Cela m'encourage dans cette démarche difficile, mais indispensable, de témoigner de ce que nous avons vu et appris lors de notre séjour en Pologne.

Après notre visite à Auschwitz I, le matin de ce samedi 29 avril, nous avons retrouvé Agnezcka vers 12h30 heures devant l'entrée de Birkenau.
Nous voilà partis pour une visite de près de trois heures. 

Elle commence par la montée dans la tour d'entrée.
De là, on peut voir toute l'étendue du camp (170 hectares) et les vestiges des pavillons, presque tous détruits.
En fait, ceux qui subsistent sont ceux qui ont été reconstruits avec les matériaux d'origine (donc, difficiles à retrouver).

IMG_5940 m (Large)

A droite, les baraquements en bois pour les hommes.

IMG_5941 m (Large)

Devant, les rails qui mènent jusqu'à la station de "tri".

IMG_5949 m (Large)
A gauche, les baraquements en brique pour les femmes.

IMG_5951 m (Large)
Nous commençons notre visite par les baraquements pour les hommes.
Un des rares baraquements "sanitaires". "Toilettes publiques" prend ici tout son sens.
Il n'y avait pas d'évacuation. Des prisonniers devaient donc vider les trous à la main. Malgré l'odeur, c'était un travail recherché, du moins en hiver. Au moins, ils échappaient aux terribles températures négatives de l'extérieur!
Et puis, l'odeur ... elle était omniprésente, les toilettes étant tellement peu nombreuses et les douches tellement rares!

IMG_5959 m (Large)
Un dortoir!
Et son chauffage (quand le charbon était livré). En fait, ce sont deux cheminées reliées entre elles par un étroit conduit sensé répartir la chaleur.
En hiver, certains prisonniers "prenaient le risque" de s'asseoir sur ce conduit pour se réchauffer quelque peu.
"Prendre le risque" ... pas à cause de la chaleur, non, non ... à cause de leurs vêtements souillés! Pas question de salir la "propriété" du Reich!

IMG_5969 m (Large)
Et ses "lits".
Trois étages, le premier étant le sol. Sur chaque étage, entre cinq et huit personnes. Pas forcément de paillasses et pas forcément de couvertures.
Ceux du haut gelaient pratiquement en hiver à cause des ouvertures sous le toit.
En été, ces baraquements étaient de véritables fournaises.

IMG_5974 m (Large)
Nous suivons maintenant les rails jusqu'au wagon situé tout au bout.

IMG_5954 m (Large)

IMG_5984 m (Large)
Nous l'avons appelé "L'Arbre de Vie"
A l'arrière, les vestiges des cheminées des baraquements.

IMG_5985 m (Large)
Le wagon, semblable à ceux qui transportaient les prisonniers.
Retrouvé en pleine campagne, je ne sais plus où, il a été offert à Auschwitz pour son mémorial.
Les aérations sont très rares ... une partie du travail des nazis (exterminer) était déjà accomplie à l'arrivée.

IMG_5990 m (Large)

DSC00014 m (Large)
A Birkenau, il y avait quatre chambres à gaz.
Quand les nazis ont enfin compris que la guerre était perdue pour eux, ils les ont faites fonctionner sans arrêt afin d'éliminer un maximum de prisonniers.
 

Fait remarquable, il y avait un réseau et des actes de résistance dans ce camp : La révolte du "sonderkommando" (équipes chargées de la crémation des corps) en octobre 1944, permit de détruire une de ces chambres. Évidemment, aucun n'en réchappa!

Et, en janvier 45, ce sont les nazis eux-mêmes qui ont tout fait sauter afin d'éliminer les preuves de l'horreur!
Puis, ils ont quitté le camp avec 58 000 prisonniers "encore capables de marcher" ...  le gel, la faim, la maladie, ...
Ils laissaient derrière eux, enfermés dans les baraquements, 7000 prisonniers dont ils pensaient qu'ils seraient morts avant l'arrivée des Russes. Ce qui n'a pas été le cas!

IMG_5991 m (Large)

IMG_5994 m (Large)

IMG_5995 m (Large)
Entre les vestiges des fours, un Mémorial. Des dizaines de plaques commémoratives portent ce même message dans toutes les langues.

IMG_5999 m (Large)
Nous dépassons le Mémorial pour arriver près d'un petit bois et d'une vaste pelouse.
C'est là que des personnes ont été incinérées à l'air libre. Les nazis n'arrivaient pas à éliminer assez de prisonniers dans les fours crématoires existants!
Les cendres étaient ensuite dispersées dans une rivière et un lac tout proches.
Cela nous le savons grâce à un prisonnier travaillant dans les chambres à gaz voisines. Il aura probablement trouvé un appareil photo dans les bagages d'un déporté et s'en sera servi (en cachette) pour faire ces quelques clichés. Comment les photos sont-elles sorties du camp ... ??

IMG_6028 m (Large)

IMG_6030 m (Large)

IMG_6031 m (Large)
Le bâtiment d'enregistrement pour ceux qui pourront encore survivre un peu en se rendant utiles au Reich!

IMG_6018 m (Large)
En face, les vestiges des entrepôts qui contenaient tous les objets volés aux déportés.
On appelait cet endroit "Canada", pays symbole de richesse.

IMG_6014 m (Large)
Un peu plus loin, une serre abrite des tas d'objets qui remontent encore à la surface suite aux pluies.

IMG_6022 m (Large)
Nous revenons au bâtiment d'enregistrement.
Là, sont disposés de grands panneaux avec plein de photos. Ce sont des photos personnelles des prisonniers, des souvenirs de leur famille.
Comment ont-ils réussi à les cacher aux nazis? Cela reste un mystère.
Mais, ce qui est intéressant, c'est que des visiteurs du camp identifient parfois certaines de ces personnes.
Dès lors, celles-ci retrouvent un nom, une date de naissance, une vie avant l'horeur ...

IMG_6039 m (Large)

IMG_6042 m (Large)

IMG_6043 m (Large)

Une petite note d'espoir avant de replonger (une dernière fois, c'est promis) dans l'horreur en visitant un baraquement pour femmes.
On pourrait aussi appeler cela le "pavillon de la mort".
C'étaient des femmes condamnées qui y étaient enfermés, Quatre à six par étage, presque sans nourriture ni chauffage.
Pendant une semaine.

Pas forcément de paillasse ni de couverture.
Pas de sanitaires non plus, bien sûr.

IMG_6056 m (Large)

IMG_6063 m (Large)

C'est après cela que nous avons quitté Agnezcka, non sans l'avoir vivement remerciée pour cette visite très instructive, mais surtout empreinte d'une très grande humanité.

Le retour vers Cracovie s'est passé dans un grand calme. Mais, je pense que les esprits bouillaient!
Difficile même d'imaginer ces horreurs, mais absolument impossible de les nier. Malgré toutes les précautions prises, trop de preuves s'accumulent.

Mon prochain article sur la Pologne sera beaucoup plus léger.
Je vous emmènerai visiter les mines de sel de Wielizcka.

Passez un bon We.
A bientôt.

Annick

Posté par Annick55 à 16:42 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,

09 mai 2017

Mon livre Wanderlust - 5

Le thème du mois pour notre Wanderlustbook est : "Je chéris ce souvenir de mon enfance, l'odeur de ..."

Pffff, pas facile.
J'ai d'abord pensé aux pains que mes grands-parents cuisaient dans leur four au fond de leur jardin. 
Mais ... pas trop inspirée...
Puis, j'ai pensé à mes longues balades en pleine campagne avec mon grand-père.
J'avais entre 4 et 10 ans. C'est un souvenir à la fois doux et amusant.

Mon grand-père me racontait plein d'anecdotes sur la nature. Il connaissait tous les champignons, par exemple.
Un jour, au retour d'une de ces balades, il a très fièrement annoncé que j'avais réussi à lire ce qui était écrit sur les clôtures des champs: 
"Attention, clôture électrique. Ne pas toucher"
J'avais 4 ans ... il m'avait appris le texte par coeur!!!! Je ne sais pas pourquoi, personne ne l'a cru, mais j'ai quand même eu des félicitations (pour la mémoire sans doute).

Donc, voici ma nouvelle page (inspirée en partie par une page de calendrier).
Après du collage de papier de soie et de morceaux de partition, j'ai enduit le tout d'une fine couche de gesso.
Puis, j'ai travaillé aux encres acryliques, au stabilo noir et aux gélatos.
J'ai ajouté quelques légers tamponnages sur le fond.

IMG_6284 m (Large)

Les détails.

Planche détails (Large)
C'était un article plein de légèreté aujourd'hui!
Beaucoup plus facile.
Ici, les hirondelles sont arrivées depuis samedi, nos petites mésanges ont quitté le nichoir (au fond du jardin) dimanche et le soleil est (enfin) arrivé ce matin. Il paraît qu'il restera avec nous quelque temps!!!
Enfin le printemps, quoi!

Je vous souhaite une belle semaine.
A bientôt.

Lavande

Posté par Annick55 à 16:02 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , ,


07 mai 2017

Voyage en Pologne, Auschwitz I.

Le samedi 29 avril, nous sommes montés vers 7h30 dans le car qui nous a emmenés à Auschwitz-Birkenau.
Vers 9 h, nous avons fait la connaissance de notre guide, Agneczka. Elle nous a accompagné tout au long de cette journée, d'abord dans le camp d'Auschwitz I, ensuite dans celui de Birkenau, aussi appelé Auschwitz II.

La visite du matin a duré plus de 2h30!
Agneczka est une guide merveilleuse. Son français est impeccable, elle connaît son sujet à fond (pas une de nos questions n'est restée sans réponse) et elle a enrichi notre visite de témoignages recueillis auprès de survivants qu'elle a rencontrés sur place.

Ce qui nous a le plus horrifiés c'est le sadisme dont faisaient preuve les SS et les kapos (des prisonniers de droit commun qui étaient chargés de surveiller, nourrir - quand ils le voulaient bien- et surtout punir les autres
prisonniers !!).

Un exemple : toutes les clôtures sont électrifiées (pas moyen de s'évader et pas question de s'en approcher).
Un kapo ou un SS, lance son képi tout près de la clôture. Ensuite, il ordonne à un prisonnier d'aller le chercher.
Que faire? Dire non, c'est la fusillade.
Y aller, c'est la fusillade aussi, puisqu'on s'est approché de cette maudite clôture ...

Tout était prétexte à brimer, humilier et à tuer.

Nous pensions savoir et nous avons compris là-bas, sur place, que nous étions à mille lieues d'imaginer l'horreur vécue par tous ces déportés.
Inimaginable, impensable, innommable, immonde ...
Parce que, quand je dis "sadisme", c'est juste que je ne trouve pas un mot assez fort pour décrire ce cauchemar.
"Sadisme " est encore bien trop faible!
Et, le plus effrayant, c'est que, à notre époque, ce genre d'attitude tente de refaire surface.

Ce qu'il faut aussi savoir, c'est que ces deux camps étaient des "camps de concentration et d'extermination". Le but étant d'éliminer le plus de juifs, de tziganes et d'homosexuels possible.

Dès l'entrée dans le camp, les SS séparaient les faibles (femmes, enfants, vieillards), direction chambre à gaz.
Les plus costauds pouvaient encore servir un peu pour travailler dans le camp, direction enregistrement (déshabillage, douche, rasage, tatouage et rhabillage en costume rayé). Durée de vie moyenne : 3 mois!

Je passe aux photos. 
A l'entrée du camp, les cuisines.

IMG_5812 m (Large)
Puis, les baraquements, sans sanitaires pour la plupart, séparés par des clôtures électriques. Les hommes d'un côté, les femmes de l'autre.
Il arrivait que, lors d'une inspection de la Croix Rouge, par exemple, les familles soient rassemblées ... ça fait meilleur effet!

DSC00013 m (Large)

IMG_5821 m (Large)

IMG_5822 m (Large)

IMG_5815 m (Large)

IMG_5827 m (Large)

IMG_5831 m (Large)

IMG_5911 m (Large)

Dans certains baraquements il y a des murs de photos prises par les SS (comme on le fait toujours lorsqu'un prisonnier arrive en prison).
Sous ces photos, les dates d'entrée et de sortie (décès!). C'est là que l'on peut constater quelle est l'espérance de vie en arrivant à Auschwitz.
Personnellement, j'ai vu la photo d'une femme qui a survécu un an. Et franchement, je l'ai plainte de tout mon coeur! Un an en enfer!!!

IMG_5839 m (Large)

IMG_5847 m (Large)

Cette photo a été prise environ trois mois après la libération du camp.
Les Russes (qui ont libéré Auschwitz) ont demandé aux rescapés de revenir sur les lieux pour reconstituer leur vie dans ces camps. En trois mois, ils avaient déjà repris du poids. 
Les nazis n'ont jamais pris les prisonniers en photo (sauf celles d'identité).
Pas question qu'un témoignage de cette horreur sorte du camp ...  il ne faut prendre auccun risque!

IMG_5849 m (Large)

Pour éviter les mouvements de panique lors de la montée dans les trains (un peu partout en Europe), les nazis faisaient croire  aux juifs qu'ils allaient vers un meilleur destin, vers une nouvelle vie. Ils avaient donc le droit de prendre leurs bagages.
Quand ils arrivaient au camp, ils devaient déposer leurs bagages sur le quai ... le temps d'aller prendre "une douche".
Bien sûr, ils ne revenaient jamais de cette douche mortelle et les kapos triaient les effets restés sur le quai (les kapos et pas les SS ... pas question pour ces derniers de toucher un juif ni un objet leur ayant appartenu). 
Par contre - hypocrisie totale - les objets, vêtements, chaussures, les plus beaux, les mieux conservés étaient envoyés en Allemagne pour le commerce ou même ... pour donner aux familles des officiers!
Le reste était utilisé dans le camp.

IMG_5900 m (Large)
Une des rares salles de bain et les vêtements qu'on devait y abandonner avant ...

IMG_5863 m (Large)
... d'aller se faire fusiller pour une raison ou une autre!
Notez les volets sur les fenêtres du bâtiment voisin ... les nazis ne voulaient pas voir de sang. C'est d'ailleurs une des raisons pour lesquelles ils ont opté pour les chambre à gaz (plus propre, plus de victimes simultanées, ...)
J'avais dit "sadisme"? Si vous trouvez un mot plus approprié, faites-le moi savoir.

IMG_5866 m (Large)

La chambre à gaz d'abord ...

IMG_5915 m (Large)
... le four crématoire ensuite. Ne laisser aucune trace!

IMG_5923 m (Large)
Dans le bâtiment réservé à l'expo belge ... des appels à l'engagement ...

IMG_5871 m (Large)

IMG_5872 m (Large)
... des aticles consacrés aux rafles ou, au contraire, aux actes de résitance (le dernier concerne Anderlecht et ses environs).

IMG_5873 m (Large)

IMG_5875 m (Large)

IMG_5878 m (Large)
Une plaque rappelant le nombres de personnes internées et le nombre de personnes décédées.

IMG_5887 m (Large)
Un plan des camps.
Auschwitz I (en bas de la carte) fait 18 hectares. Birkenau (à gauche) en fait 170!
Mais, je ne vous assènerai pas cette visite aujourd'hui. Je vais laisser passer quelques jours.

IMG_5892 m (Large)

Pas facile, ni agréable d'écrire un tel article et je vous remercie si vous avez eu le courage de me suivre jusqu'au bout.
Il est tellement important de témoigner pour éviter que cela ne se reproduise! Enfin, ça, c'est mon opinion!

Bonne semaine.
A bientôt.

Annick

Posté par Annick55 à 17:33 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , ,

04 mai 2017

Voyage en Pologne.

Si on m'avait dit un jour que j'irais en Pologne, en voyage de groupe (ce qui n'est pas ma tasse de thé), pour visiter Cracovie et Auschwitz, j'aurais répondu "Ja-mais!!!!!"
Comme quoi, il ne faut jamais dire "jamais".
Comme quoi, il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis ... j'ai adoré voyager avec ce groupe.

L'histoire commence il y a quelques mois. 
Mon plus jeune fils, Thierry et un de ses collègues (tous deux policiers à Molenbeek - merci de prononcer
mô-le-n-bé-k) décident d'aller voir ou revoir Auschwitz (Thierry y était déjà allé avec les Pionniers, il y a ...).
Ils partiraient à deux, les femmes n'étant pas intéressées.

Entendant cela, d'autres policiers ont demandé à se joindre à eux, certains avec leur épouse et leurs enfants adolescents.
Entendant cela, Henri s'est dit fort intéressé, lui aussi.
Et, entendant cela, nos amis Vinou et Pitou ont souhaité nous accompagner.
Ne voulant pas laisser leurs maris seuls face à ce genre de visite, les femmes (pour la plupart à contrecoeur) ont décidé de se joindre au groupe.
C'est donc finalement à 25 que nous sommes partis de Zaventem (aéroport de BXL) pour Cracovie, ce vendredi 28 avril.

Il est 11h25, nous embarquons.

IMG_5760 m (Large)

IMG_7230 m (Large)

IMG_5767 m (Large)

IMG_5770 m (Large)
J'aime bien, ça, Bruksela, c'est joli!

Cracovie (Krakow) est divisée en plusieurs secteurs. Nous logeons dans l'ancienne partie juive, Kazimierz.
Après notre installation à l'hôtel, Pitou, Vinou et nous décidons de ne pas suivre les jeunes mais d'aller voir l'ancien cimetière juif.
Nous y arrivons à 16h02 ... il est "closed" depuis 16h!!
Il pleut ce jour-là, mais nous avons très soif. Nous apercevons un café qui "chauffe" sa terrasse.
Enfin, chauffer, c'est beaucoup dire. La bière polonaise (celle-là du moins) ne vaut pas les nôtres ... mais ils sont tellement gentils (voir sur le ticket)!

IMG_7256 m (Large)

IMG_5784 m (Large)

En rentrant à l'hôtel, nous visitons la synagogue Kupa, toute proche.

IMG_5786 m (Large)

IMG_5790 m (Large)

IMG_5795 m (Large)


Le samedi 29, nous visiterons Auschwitz et Birkenau. 
Je vous en parlerai dans un prochain article.
De même pour la mine de sel de Wieliczka que nous visiterons le dimanche après-midi.

Le matin de ce dimanche 30 avril, nous sommes allés voir la vieille ville.
Ambiance, ambiance. Il y a un marathon ce jour-là.
Donc, pour les photos, ce n'est pas très facile!


Nous passons devant le château, le Wawel.

IMG_6065 m (Large)

Nous passons ensuite devant les églises Saint André et Saints Pierre et Paul.

IMG_6073 m (Large)

IMG_6078 m (Large)

IMG_6119 m (Large)
Une maquette de l'ensemble.

IMG_6077 m (Large)

Ah, des chaussettes bien chaudes ... je n'y ai pas résisté, Pitou non plus!

IMG_6081 m (Large)

Nous arrivons sur la place du Marché. Nous admirons les tours de la basilique Sainte-Marie de Cracovie.

IMG_6084 m (Large)

IMG_6118 m (Large)

Il y a de jolies façades aussi.

IMG_6085 m (Large)

IMG_6114 m (Large)

Et il y a la très belle Halle aux Draps.
Cette galerie couverte est très joliment décorée et on y trouve tout ce que l'artisanat polonais peut nous proposer!
Un plaisir pour les yeux!

IMG_6095 m (Large)

Quelques détails de la place.

IMG_6090 m (Large)

"Mais laisse moi donc tranquille!!!!!!"

IMG_6091 m (Large)

IMG_6092 m (Large)

La Pologne est le pays de la vodka et de l'absinthe. Mais ... cette dernière est beaucoup plus traître que la vodka!
Néanmoins, nous nous sommes laissés tenter.

DSC07764 m (Large)

IMG_7369 m (Large)

Voilà qui termine notre visite de Cracovie.
Merci à Vinou et Pitou pour vos jolies photos. J'espère que vous ne m'en voudrez pas de les avoir utilisées dans cet article sans avoir d'abord demandé votre autorisation.

A bientôt pour la suite de ce séjour.
Je vous dis déjà bon WE.

Annick

Posté par Annick55 à 18:11 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , ,

25 avril 2017

Wanderlust - Semaine 16, Art Gallery Expedition.

En 2003 (je pense), à Amsterdam, il y a eu une exposition Van Gogh - Gauguin.
Je suis arrivée là en me disant "Chouette, je vais voir plein de Gauguin" et j'en suis ressortie en disant "Waouhhh, Van Gogh, j'adore".
Et depuis, je n'ai pas encore trouvé un artiste qui me plaise autant.
J'aime ses couleurs et son trait de pinceau. J'aime les sujets qu'il a peints et j'aime son grain de folie.

A Amsterdam, nous avons eu la chance de voir plusieurs versions des Tournesols.
Aussi, quand Wanderlust nous a proposé de travailler sur ce tableau ... j'ai vraiment eu envie de m'y mettre.

La version choisie par Wanderlust n'est pas ma préférée. Un défi de plus.

Au départ, j'avoue, je suis restée devant le tableau  imprimé en me demandant vraiment ce que j'allais faire.
J'ai d'abord retravaillé quelques-unes de nos photos avec PhotoScape pour les transformer avec le filtre artistique "estampe couleur", ça me laissait le temps de réfléchir.
Puis, j'ai commencé à préparer mon Wanderlustbook , puisque c'est là que je voulais travailler.
Sur une double page, j'ai collé un papier de soie et je l'ai enduit de gesso avec un rouleau de mousse.
Ça, c'était ce matin.

L'après-midi, je suis montée en n'ayant toujours aucune idée, sinon que je voulais commencer par un fond en distress et brushos.
Ce que j'ai fait. 
Puis, j'ai choisi quelques papiers de soie de couleur. Après quelques essais, j'ai gardé le jaune et le noir (couleurs qui se retrouvent dans ma photo).
J'ai coupé le tableau de Van Gogh (!!!) et mes photos. J'ai joué avec tout ces papiers pour voir comment j'allais les disposer.
Avant de coller, j'ai tamponné l'ensemble de la page, principalement avec de la versafine noire.
J'ai ajouté quelques ronds coupés avec des perfos dans les chutes des photos et quelques morceaux de masking tape.
J'avais envie d'une touche métallique. J'ai donc collé quelques copeaux or/argent/bronze (qui dormaient dans mon tiroir depuis des années!)
Ensuite, j'ai pris mon néocolor noir et j'ai accentué les contrastes, souligné certaines lignes, ....

Voici nos photos de tournesols retravaillées en "Estampe couleur"

Planche estampes (Large)

Vacances 2004 (112) r2 est coul (Large)

Voici ma page.

IMG_5735 m (Large)

Et voici les détails.

Planche 01 (Large)

Planche 02 (Large)

J'ai d'autres projets ... mais il faut qu'ils mûrissent encore un peu dans ma petite tête avant de passer par mes doigts!

J'ai la grande joie d'accueillir une nouvelle abonnée. Et pas n'importe quelle abonnée.
C'est Isa Pécot, une artiste (bretonne, eh oui) que nous avons découverte en fin d'année 2016.
Nous sommes tombés amoureux de ses dessins et nous nous en sommes offerts quelques-uns pour la Saint Valentin.
Mais, l'image en dit plus que la parole. Je vous invite donc à visiter sa page FB.

Passez une belle semaine.
A bientôt.

Lavande

22 avril 2017

Wanderlust - Semaine 14, Arbre de Vie.

La semaine 14 de Wanderlust m'a beaucoup intéressée.
L
'artiste y utilise beaucoup de techniques  différentes sur son tableau. Elle y multiplie les détails aussi.

J'ai choisi de faire un nouveau canvas, mais j'ai eu envie d'en prendre un plus grand (30x40 cm).
J'ai beaucoup sali mes mains, une fois encore. Mais, l'avantage des encres et peintures acryliques, c'est, qu'une fois sèches, elles s'enlèvent relativement facilement en brossant les mains ou en les frottant avec le côté dur d'une éponge pour vaisselle (ce que j'ai fait).

Comme vous vous en doutez, je reste fort inspirée par les thèmes féeriques et/ou celtiques.
Donc, alors que l'artiste avait représenté un ange, moi, j'ai préféré poser un Arbre de Vie sur mon canvas.

IMG_5728 m (Large)

Sous les couches de peinture, il y a des collages.
J'ai choisi des pages de mon Wanderlustbook, des partitions et surtout, une (vieille) carte de Bretagne!
On en devine quelques morceaux dans le coin supérieur droit.

Les détails.

Planche 01 (Large)

Planche 02 (Large)

C'est, jusqu'à présent, le tableau qui m'a pris le plus de temps. Une longue journée.
Les tableaux précédents ne m'avaient occupée qu'une demi-journée, grand maximum.
Mais quel plaisir j'y ai pris cette fois encore!

Je vous souhaite un très bon WE.
Et je souhaite la bienvenue à ma nouvelle abonnée, Martine. As-tu un blog que je puisse visiter à mon tour?

A bientôt.

Lavande

Posté par Annick55 à 16:36 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

18 avril 2017

Wanderlust - Semaine 10, un monde imaginaire

Et voici un petit canvas (20 x 20) fait pour le cours de la semaine 10 sur Wanderlust.
Au départ, ça ne me tentait pas trop, mais comme j'ai décidé d'essayer un maximum de techniques, j'ai tenté le coup et, ma foi, j'aime assez mon monde de planètes suspendues et de plantes imaginaires.
Henri, lui, voit des boules de Noël.

Travail aux encres acryliques et aux écolines. Décor aux poscas et aux stabilos.
Très léger tamponnage de fond.

IMG_5722 m (Large)

Les détails.

Planche détails (Large)

A bientôt.
Bonne semaine.

Lavande

Posté par Annick55 à 15:28 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , ,