Voici une nouvelle page de mon livre Wanderlust.
Avec cette dernière, je participe au troisième challenge de Wanderlust.
Une fois de plus, je me suis vraiment amusée en réalisant toutes ces patouilles.

Comment j'ai fait.
D'abord, voici le matériel.

IMG_5625 m (Large)

Je mets d'abord une grosse couche de gesso sur ma page, en utilisant un sachet plastique pour donner du relief.
Après séchage (le premier, mais pas le dernier), je pschitte de l'eau sur le hauts des pages et j'y "sème" du Bistre Bleu Périgord.
J'ajoute encore un peu d'eau pour faire quelques coulées. Puis, après quelques petits pschits, j'ajoute un tout petit peu de brushos (Sandstone, Lemon et Lime Green). Séchage 2.
Vient ensuite le collage du papier (les pages que j'enlève de mon livre). Ce papier (les 3 grands morceaux) est chiffonné, mouillé, re-chiffonné et enfin collé. Séchage 3.
Je vieillis mes papiers avec les distress Frayed Burlap et Black Soot. 
Je reprends mon gesso et je fais quelques marques avec des masques. Séchage 4.
Je reprends mes poudres (bistre et brushos) et je colore l'intérieur des cercles de gesso. Séchage 5.
Je colle d'autres morceaux de papier, plus petits et non chiffonnés. Sur ce même papier, je tamponne trois papillons que je détoure.
Je reprends mes distress pour vieillir papiers, papillons et bords de pages. Puis, je prends un coton-tige et avec ma distress stain noire, je m'amuse à entourer les cercles, à colorer très légèrement l'intérieur de certains et je renforce le noir autour des papiers et surtout sur les plis des papiers chiffonnés.
Avec la distress Frayed Burlap, j'ajoute encore de très légers tamponnages sur toute la page, des ronds minuscules.

Je termine en ajoutant cette petite phrase : 
"A Esprit Libre, Univers Libre".

Cette phrase est un Koan.
Spécifique de la tradition du zen Rinzaï, le « Kôan », phrase courte qui peut paraître mystérieuse, fait appel au mental du destinataire afin de le conduire vers un dépassement de son raisonnement intellectuel et vers l’Eveil.

Voilà, je pense vous avoir tout expliqué et il est temps maintenant de vous montrer cette page (je m'aperçois que j'ai failli poster l'article sans la photo !!!)

IMG_5626 m (Large)

Et les détails.

Planche détails (Large)

Ce n'est qu'en mettant les touches finales sur cette page que je me suis rendu compte que j'avais utilisé, tout à fait inconsciemment, tous des motifs ronds.
Et cela m'a beaucoup plu.
Les ronds symbolisent la légèreté de l'esprit, les papillons sa liberté. Quant au papier, c'est le symbole des livres, ces fenêtres ouvertes sur le monde.
Mais, je dois dire que je n'avais pas du tout cette idée en tête en commençant ma page. Je n'avais même pas encore choisi ma citation!

Comme quoi nos mains traduisent bien plus souvent qu'on ne le pense ce que nous avons au fond du coeur!

Bon, assez philosophé!
Je vous laisse en vous souhaitant une belle fin de journée et une très belle semaine.
A bientôt!

Lavande