Ici, à Bruxelles, même si les températures sont plus douces, il fait encore assez chaud dès que l'on bouge et les nuits, surtout, sont encore un peu pénibles.
Nous manquons d'air et cela, c'est typique d'une ville, je pense.
Un peu de vent nous ferait le plus grand bien.

Que diriez-vous de profiter d'une petite brise marine?

Samedi 18 juin. Il y exactement cinq semaines.

Deux semaines plus tôt, Lou, sachant que nous serons en vacances pas très loin de Brest, nous invite à passer une journée avec elle et son mari.
Ainsi, nous ferons connaissance autrement que par blogs interposés.
Et, si le temps le permet, elle nous propose même de passer cette journée sur leur voilier en rade de Brest!

Je dois vous dire que pendant trois semaines, nous avons croisé tous nos doigts pour que le temps soit beau ce jour-là.
Et nous avons été exaucés.
Bon, ce n'était pas le grand beau temps, mais il faisait sec (pas si fréquent ces jours-là).
Et, s'il y avait des nuages, c'était mieux pour nous ... cela nous a évité de prendre un grand coup de soleil!!

Planche Feeling (Large)

Planche équipe (Large)

Le beau bateau sur le première photo est "La belle Étoile", un vieux gréement qui allait participer aux "Fêtes maritimes" de Brest un mois plus tard.

Planche rencontres (Large)

Planche vues sur mer (Large)

A l'arrière du bateau, une ligne avait été jetée à la mer pour essayer d'attraper quelques poissons. Seuls deux maquereaux se sont faits prendre.
Lou et son mari nous les ont offerts.
Quel délicieux repas nous avons fait ce soir là, une fois de retour à Huelgoat!
Simplement poêlés avec une bonne tranche de pain beurré ... beurre demi-sel, bien sûr, nous sommes en Bretagne quand même!!!
Et puis, moi, c'est le seul que j'aime!

Planche pêche (Large)

Notre Cap'taine a mouillé son bateau dans un endroit abrité du vent.
Là, nous avons pleinement profité du calme tout en dégustant quelques bons petits plats préparés par Lou.
Oui, oui, je vous entends ... les veinards ... ben oui!!!

Pour rentrer, c'est Henri qui a pris la barre. Moi, je n'en avais pas spécialement envie. Mais c'était sans compter avec l'humour de nos hôtes.
Lors d'un changement de cap, j'ai reçu directement la barre dans les mains.
 - Voilà, maintenant, c'est toi qui nous diriges vers le port!"
 - Ok Cap'taine!
J'ai adoré!
Mais le lendemain ... mal au bras droit!!!! Rassurez-vous, c'est très vite passé.
 

Planche barre (Large) 

Planche complices (Large)

Et oui, complices, nous le sommes devenues et nos maris aussi.
Une très belle rencontre et de merveilleux souvenirs!

Deux semaines plus tard, c'est Lou qui est venue à Huelgoat. Elle voulait découvrir "sa" Bretagne avec "nos" yeux.
Ainsi, ensemble, nous avons parcouru la forêt, admiré le Chaos et ses rochers moussus, suivi la jolie Rivière d'Argent et découvert quelques belles légendes de la région. 

Planche Huelgoat (Large)

C'est ça aussi, Internet, permettre des rencontres réelles.
C'est un risque, bien sûr. Il y a toujours une petite crainte que cela ne "colle" pas.
Mais quand ça "colle", quelle joie! 

Maintenant, Lou voit peut-être sa Bretagne autrement.
Mais nous aussi.
Quand nous regardons la carte de nos tribulations bretonnes, nous pouvons nous dire : LA, il y a quelqu'un que nous nous connaissons!

Merci Lou et merci Cap'taine.
Nous n'avons qu'un souhait ... c'est de vous revoir un jour!

Bon We.
A bientôt

Annick